Nous utiliserons 2 panneaux de contreplaqué marine de 10 mm de 240 x 50 cm, pour réaliser notre blank.

Pourquoi ai-je choisi du contreplaqué marine?

Les bois plus légers que j’utilise pour fabriquer mes planches ne sont pas toujours disponibles.

C’est pourquoi nous avons choisi d’utiliser un matériau facile à obtenir. Même si vous utilisez une essence différente, la méthode que nous vous montrons fonctionne! Il vous faudra peut être faire quelques ajustements mais le principe reste exactement le même.

A flat surface is essential when you're working to press a blank into shape.
Il vous faut une surface plane de travail

Il vous faut des tréteaux avec des planches pour avoir une surface horizontale.

Nous voulons obtenir un scoop progressif de 10 cm, un scoop graduel, qui commence à 80 cm du nose de la planche qui en revenant vers le tail donne une courbe progressive qui permettra à la planche de ne pas enfourner dans les vagues lorsque vous naviguez.

The rocker dimensions of a 10cm height at the nose gradually fading out over 80cm towards the tail of the Kilaia
La forme idéale de rocker que nous allons fabriquer

Si vous voulez 10 cm de scoop, utilisez une plus grande entretoise parce qu’il y a toujours un retour de scoop lors du séchage de deux morceaux de bois ensemble. Mais ce retour n’est visible que après 24h de séchage donc pensez bien à la hauteur pour éviter la mauvaise surprise d’un rocker insuffisant.

Utilisez une entretoise d’au moins 15,5 cm de hauteur.

The use of G-clamps to press the wooden sheets together to form the gradual curvature of the blank
Utilisation de serre-joint pour mettre sous presse les 2 planche

J’utilise un polyuréthane expansé d’extérieur, une colle monocomposant, qui sèche en 24h. Les propriétés de cette colle lui permet de réaliser un liant parfait en unifiant la surface.

Sachez que si vous laissez votre planche avec des températures supérieures à 35°C et dans un boardbag pendant de longues périodes (T>45°C) cette PU peut fondre et le bois pressé pourrait redevenir plat.

Si vous êtes sous des latitudes chaudes utilisez une époxy chargée de Cilace à la place de la PU ainsi vous n’aurez pas ce problème.

Applying the PU D4 Glue to the wood directly
Appliquer la colle sur la surface

Appliquez-la avec une raclette puis serrez les panneaux avec les serres-joints comme sur la vidéo.

Utilisez des gants et un masque car la colle PU est toxique, dans un atelier le port du masque est obligatoire mais étant dehors ce n’est pas problématique. Enlevez le bouchon et étalez, c’est une colle assez épaisse alors soyez énergique avec votre raclette.

Les bois de soutien pour maintenir les 2 planches et pour que les serres-joints ne marquent doivent être à 90° C’est toujours plus facile avec deux personnes …

TOP CONSEIL

Une fois vos 2 planches collées vous pouvez les visser (j’utilise 2 vis de 30 mm) aux coins extérieurs (parties qui seront enlevées à la découpe) car cela les maintient alignés en empêchant tout mouvement pendant le séchage.

Serrez à 80 cm du nose, c’est le point de repère du début du rocker. Entre la partie plane et le nez vous voulez obtenir une courbe douce qui est contrôlée par les vis que vous pouvez plus ou moins serrer selon l’angle de courbe désiré.

The finished rockered blank after drying for 24hrs
Le blank encore rectangulaire fini avec son scoop

Utilisez des poids / serre-joints pour le maintenir plat et laissez sécher pendant 24 heures. Voila, votre blank Kite Alaia encore rectangulaire est prêt pour la prochaine étape. Garder dans un endroit sec pendant que nous réalisons le gabarit.

Chris Middleton

Chris Middleton

Bonjour, je suis un Anglais vivant à Montpellier, France. Je pratique le kitesurf et je shape des planches depuis plus de 20 ans.. Je suis ravi de partager avec vous une partie de mes connaissances via ces pages comment fabriquer un "Kite specific Alaia".

Voir tous les postes

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *