Kite Alaia d’un Blank de Paulownia

Vous êtes ici :

Ci-dessous, le belge Nicolas Brogniet partage sa récente expérience de fabriquer deux Kialais (1 x 210 cm & 1 x 223cm) en utilisant des planches contenant un rocker provenant d’iPaulownia. Une planche pour lui et une pour le patron de l’école de kitesurf Peak-Kiteboarding. Les images montrent les différentes étapes du shaping et de la lamination avec commentaires de Nicolas.

Au total, les deux planches en paulownia reviennent à un peu plus de 750€, en plus d’un minimum de 20h de travail par planche et une courbe d’apprentissage assez abrupte avec les différents matériaux composites. Sceller le paulownia avec un mix de résine époxy et d’Aerosil, appliquer la fibre de verre, l’utilisation de tissu d’arrachage. Ce n’est pas super technique mais je dois remercier chaleureusement Chris Middlton qui m’a aidé tout au long du processus avec des informations utiles durant les étapes du shaping et de la stratification. Les planches terminées pèsent 5,6kg chacune.

Déballage des blanks en Paulownia
Déballage des blanks de chez iPaulownia
découpe de la forme avec une scie sauteuse
Après avoir découpé la forme avec une scie sauteuse
Après application de thé fort (6 sachets par tasse) pour colorer la planche
Après application de thé fort (6 sachets par tasse) pour colorer la planche de droite
Logo imprimé sur du papier de soie et appliqué avec de la résine époxy
Logo imprimé sur du papier de soie et appliqué avec de la résine époxy
Tissu d’arrachage appliqué sur la fibre de verre
Tissu d’arrachage appliqué sur la fibre de verre pour créer une accroche mécanique pour le hot-coat
Enlever le tissu d’arrachage peut s’avérer difficile
Enlever le tissu d’arrachage peut s’avérer difficile, surtout si on l’enlève un peu trop vite

Si l’enlèvement du tissu d’arrachage arrache également une couche de résine, ne paniquez pas. Premièrement, cela peut être évité en enlevant le tissu d’arrachage avant que la résine n’ait pris entièrement (environ 6h).

En revanche, ne touchez pas la résine à main nues car il y a un risque de contamination. Après ponçage, vous pouvez combler les différents trous avec un mix de résine et d’Aerosil avant d’appliquer la fibre de verre sur le dessus de la planche.

Poncer l’overlap pour gommer la différence des tissues
Poncer l’overlap pour gommer la différence de niveau due à l’épaisseur de fibre de verre

Quand vous poncez la fibre de verre, la poussière s’imprègne entre les fibres du tissu. Elle peut être enlevée avec un compresseur ou une brosse douce et de l’alcool avant le hot-coat.

Kilaia après le ponçage et la lamination
Après le ponçage et la lamination
Kite Alaia après le hot-coat pour Peak-Kiteboarding
Après le hot-coat, le kilaia Peak Kiteboarding commence à avoir de la gueule
La planche de Nicolas Brogniet après le Hot-Coat
Ma planche après le hot-coat
Renforcement des trous de l'aileron
Les trous de l’aileron central renforcé

Les trous de l’aileron renforcés avec un mix de résine époxy et d’Aerosil avec des rondelles en inox afin de répartir la charge des vis de l’aileron.

Revêtement anti-dérapant
Revêtement anti-dérapant 

Revêtement anti-dérapant réalisé avec une couche de résine et du tissu d’arrachage et appliqué directement après le hot coat. Sa forme est donnée en plaçant du ruban de masquage sur le pourtour.

Les deux Klaia's Alaias à tail carré sont fini
Les deux Klaia’s Alaias à tail carré sont prêts à être testés
Sur la plage en attendant leur première session
Sur la plage en attendant leur première session de kite

Les planches sont vraiment agréables, bien que c’était la première fois pour moi en strapless. Le waterstart était un peu plus compliqué en eau profonde mais il n’était pas beaucoup plus compliqué qu’en twin-tip grâce à la surface de l’alaia. Les planches absorbent bien le clapot, remontent très bien au vent et peuvent aller trèèèèès vite, bien plus que ce que j’avais anticipé.

Elles sont vraiment très instinctives. Patrick ridait d’ailleurs assis après à peine 5 minutes 😊

On est impatients de la rider lors des prochaines sessions !

Précédent Fabriquer son Kilaia est-il difficile?
Suivant Le shape est-il important ?
Table des matières